Like Fine Arts

DATE / december 2015
SUPPORT / Opinel knives
MEDIUM / woodburn, paint, engraving
FEATURING / Tank & Popek

We were invited by the art gallery Art By Friends to take part in the Opinel Artist Series in collaboration with the well-known french knife. We customize and borrow the Opinel knife and turn it into a piece of art.


Pour la tournée 2016, la galerie annecienne Art By Friends et la marque de couteaux Opinel nous ont invités à faire partie des Opinel Artist Series. Nous avons donc customisé et réinterprété le fameux couteau savoyard.

PREVIOUS /// NEXT project


FR /

La galerie Art By Friends invite trente artistes à s’essayer sur un nouveau support de création : le couteau Opinel. Progressivement, des artistes du monde entier rejoignent l’aventure. De ces rencontres artistiques naît une collection insolite et originale.  Entre 2016 et 2017 l’exposition itinérante s’est tenue à Annecy, Bruxelles, en Allemagne dans l’espace Ausstellungshalle à Bayreuth, au Canada via la Fresh Paint Gallery à Montréal, en Suisse chez Next Door Gallery à Genève, et en Italie chez Zero Gloss Design Store à Vicenza. Parmi un pool d’artistes composé de El Diablo, Kruella d’Enfer, Monstr, Elysanne Tremblay, Tougui, LSNR, Onekon7, Isaac Holland, Ale Giorgini, Jimbo, Brokovich, Javier Varela, Morte, Scribe CSX, Mirabolle, Dalkhafine, Opire et beaucoup d’autres, nous avons été invités à faire partie de la team d’artistes des Opinel Artists Series.
A cette occasion, nous avons présenté deux détournements du couteau. Nous avons mis l’accent sur la customisation avec notre Opinel numéro 13: le manche du couteau est scindé en plusieurs parties où l’on retrouve motifs géométriques et ethniques, illustrations et letterings. Sur la mae, est gravée à l’eau forte un crâne de renard. Le couteau a ensuite été mis en scène sur une grande planche à découper, tranchant des rondelles d’arbre comme un saucisson. Clin d’oeil à notre enfance, ce couteau fait référence à une chanson tirée de “La fugue du petit Poucet”, un conte musical écrit par Claude Engel, dont les paroles disent: “je suis le capitaine bûcherons, j’aime les arbres en rondelle de saucisson”. Dont acte.
Le deuxième couteau, un Opinel numéro 8, est d’abord un hommage à Tank Girl, le personnage créé par Jamie Hewlett, avec son casque transpercé d’armes en tout genre. C’est aussi une réflexion sur le street art et ses codes de représentation. Un casque blanc est transpercé d’une flèche, d’une hachette, de deux fléchettes et d’un Opinel. Par les ouvertures sortent des coulures colorées qui forment au sol un cœur multicolore où se lisent les mots paix, amour, liberté et fleurs.


EN /